3 juillet 2017

Pique-nique littéraire




Pique-nique littéraire au Moulin Blanc




 Lectures partagées...



Otages intimes, Jeanne Benameur

Etienne, photographe de guerre, est pris en otage. Après sa libération, il retourne auprès de sa mère, dans le village de son enfance, où il tente de reconstituer le cocon originel. Il y revoit Enzo, son ami taiseux, et Jofranka, devenue avocate spécialisée dans l'aide aux femmes victimes de guerres. Prix Version Femina 2015, prix des Libraires en Seine 2016.





L'armoire des robes oubliées, Riikka Pulkkinen

Alors que sa grand-mère Elsa se meurt, Anna découvre que derrière le mariage apparemment heureux de ses grands-parents, se cache un drame qui a marqué toute la famille. Anna apprend, par une vieille robe retrouvée par hasard, que son grand-père, un peintre célèbre, aurait profondément aimé la nourrice de la mère d'Anna dans les années 1960.





La gouvernante suédoise, Marie Sizun

Dans le Stockholm de la fin du XIXe siècle, les rapports ambigus entre Léonard Sézeneau, négociant français, sa femme, Hulda, et Livia, l'étrange gouvernante suédoise engagée pour seconder la jeune femme dans l'éducation de leurs quatre enfants.






Un travail comme un autre, Virginia Reeves

Alabama, années 1920. Roscoe T. Martin, électricien, s'est reconverti malgré lui en fermier. Dans une ultime tentative de sauver l'exploitation, il convainc Wilson, son ouvrier noir, de détourner une ligne électrique de l'Alabama Power. L'escroquerie fonctionne jusqu'au jour où leur branchement sauvage coûte la vie à un employé de la compagnie. Prix Page-America 2016. Premier roman.





La vengeance des mères : les journaux de Margaret Kelly et de Molly McGill, Jim Fergus

1875. Little Wolf demande au général Grant de lui céder mille femmes blanches afin de les offrir à ses guerriers. Grant accepte. En dépit des accords, la tribu est exterminée et seules quelques femmes blanches échappent au massacre. Parmi elles, deux soeurs, Margaret et Susan Kelly, trouvent refuge chez les Sioux et prennent le parti du peuple indien.


 Un paquebot dans les arbres, Valentine Goby


Au milieu des années 1950, le couple de tenanciers du café de La Roche-Guyon est contraint d'aller se faire soigner au sanatorium d'Aincourt. Leurs deux enfants se retrouvent dans la misère. Mathilde, l'aînée, refuse de perdre les piliers de la famille et se bat pour qu'ils reviennent et pour préserver leur dignité. Prix des lecteurs de L'Hebdo 2016, Grand prix SGDL de la fiction 2017.



 Les rois maudits, Maurice Druon


Début du XIVe siècle : Philippe Le Bel règne sur le royaume de France, puissant mais désargenté. Or l'ordre du Temple est à la fois riche et influent. Le roi va éradiquer ce contre-pouvoir qui le menace. Au moment de passer sur le bûcher, Jacques de Molay, grand maître de l'Ordre, maudit le pape, le roi et ses héritiers jusqu'à la treizième génération.



 Les furies, Lauren Groff


En 1991, Lotto et Mathilde ont 22 ans. Séduisants et amoureux, ils se marient rapidement. Dix ans plus tard, Lotto est devenu un dramaturge reconnu et son épouse le soutient dans toutes ses entreprises. Archétype du couple réussi, ils suscitent des jalousies. Mais leur union pourrait avoir une raison d'être peu avouable. Grand prix de l'héroïne de Madame Figaro 2017 (roman étranger).




 Victor Hugo vient de mourir, Judith Perrignon


Les derniers instants de Victor Hugo et les événements qui ont suivi sa mort : le rapport de police, les funérailles nationales, la colère du peuple envers le gouvernement, les actions de sa famille. Prix révélation SGDL 2015, prix Tour Montparnasse 2016 (catégorie fiction, essai).





 Au nord du monde, Marcel Theroux


Makepeace est le shérif d'une ville en ruines, vidée de ses habitants. Il découvre un survivant à la catastrophe qui a détruit les environs, Ping, un homme terrorisé qui émerge de la forêt en parlant une langue inconnue. Makepeace décide de prendre la route à cheval. Durant son périple, il découvre un paysage glacé et des survivants agressifs. Prix de l’Inaperçu étranger 2011.




Les désorientés, Amin Maalouf


Adam, un historien, est venu du Proche-Orient à Paris il y a vingt-cinq ans, et n’est jamais reparti. Mais il reçoit un appel téléphonique : Mourad, un ami très proche de sa jeunesse, est à l’agonie. Adam prend alors le premier avion. C’est l’heure du retour et du bilan : l’amour et l’amitié, les idéaux et les compromissions, la politique, le désir, la trahison, le destin...




 Une dernière danse, Victoria Hislop


Londonienne, Sonia se rend à Grenade afin d'y suivre des cours de danse flamenco. Au hasard d'une conversation entendue dans le café El Barril, elle plonge dans le passé tragique de la cité andalouse. Lors de la guerre civile, le café était tenu par les frères Ramirez, qui veillaient jalousement sur leur soeur, Mercedes. Férue de danse, la jeune femme allait s'éprendre d'un guitariste gitan.




 Le cas Malaussène, Daniel Pennac


Dans le Vercors, Benjamin Malaussène cache dans la forêt un écrivain menacé de mort par sa famille. A Paris, Verdun Malaussène est la juge d'instruction en charge du dossier de kidnapping de l'affairiste Georges Lapieta, retenu en otage pour avoir licencié 8.207 salariés. Pendant ce temps, Monsieur Malaussène au Brésil et Maracuja à Sumatra s'adonnent au bénévolat humanitaire.



 

Comment tu parles de ton père, Joann Sfar

Parce qu'il culpabilise de ne pas accorder assez de prières au repos de son père, l'auteur dessine le portrait de cet homme qu'il admire et craint, esquissant le contexte familial défini très tôt par le vide laissé par le décès de sa mère.





Films partagés...




J’ai deux  amours : 1917-1931, Jérémy Rozen

C’est l’histoire de l’étreinte légendaire des artistes noirs américains avec la France des Années Folles. Une histoire entre deux rives, entre deux guerres, entre deux cultures, entre deux amours. Le Paris des années 1920 a fait de Joséphine Baker la première star noire internationale.





Repas partagés...




La recette de Danielle

Mousse de courgettes

Couper 1 kg de courgettes en morceaux et les faire cuire avec oignons et ail, sel et poivre. Les écraser à la fourchette. Y ajouter 3 œufs battus, une cuillerée de farine, muscade râpée, chèvre frais (200g). Verser dans un plat à four huilé, saupoudrer de chapelure. Cuire environ 35 mn à four 150℃.
On peut remplacer le chèvre frais par des morceaux de chèvre-buche type Soignon.
J'aime bien aussi cette mousse de courgettes froide ou réchauffée le lendemain, les goûts sont plus révélés.

La recette de Jeanine

Tarte aux blettes et chèvre

Ingrédients : pâte brisée, une botte de feuilles de blettes, oignon, une bûche de chèvre (frais ou autre), une poignée de raisins secs, une poignée de pignons de pin (facultatif), une gousse d’ail hachée, 2 œufs, 125g de crème fraîche ou de ricotta, sel, poivre, muscade

Faire revenir à feu doux l’oignon haché, l’ail et les feuilles de blettes (3mn).
Ajouter les raisins et les pignons. Saler, poivrer et ajouter la muscade.
Prolonger la cuisson 2mn.
Mélanger (ou mixer) les œufs, le fromage et la crème.

Foncer un moule à tarte avec la pâte. Piquer le fond. Répartir les blettes puis verser l’appareil liquide. Saupoudrer de fromage râpé (gruyère chèvre ou parmesan.)

Cuire environ 35mn à 200° (6 ou7).

Les lentilles de Michelle

Ingrédients : lentilles, oignons, thym, laurier, moutarde

Faire bouillir de l'eau dans une casserole avec les ingrédients y rajouter les lentilles et faire cuire à feu doux jusqu'à ce qu’elles soient cuites selon le gout de chacun.

La recette d’Elena

Banitsa bulgare

Ingrédients : pâte Filo, fromage feta, 2 œufs, 1 jeune d’œuf, 1 yaourt nature, beurre

Mélangez bien le fromage émietté et le yaourt. Ajoutez les œufs. Mélangez bien, étalez deux feuilles de pâte. Garnissez avec de la farce. Roulez les feuilles en rouleau. Mettez les rouleaux dans un moule beurré en forme de spirale. Dorez la banitsa avec un jeune d’œuf battu et faites cuire dans un four préchauffé à 180ºC.